CONVULINE 0,03 mg/3 mg, comprimé pelliculé

Date de l’autorisation : 16/02/2001 Cliquez sur un pictogramme pour aller directement à la rubrique le concernant. Pour plus d’information sur les pictogrammes, consultez l’aide. Informations importantes Les informations importantes disponibles pour ce médicament sont les suivantes : Pilules estroprogestatives et risque thrombotique Indications thérapeutiques CONVULINE 0,03 mg/3 mg, comprimé pelliculé est une pilule contraceptive utilisée afin d’éviter une grossesse. Chaque comprimé contient une faible quantité de deux dérivés hormonaux féminins la drospirénone et l’éthinylestradiol. Les contraceptifs oraux qui contiennent deux dérivés hormonaux sont appelés contraceptifs oraux « combinés » (COC). Groupe(s) générique(s) Ce médicament appartient au(x) groupe(s) générique(s) suivants : ETHINYLESTRADIOL 0,03 mg + DROSPIRENONE 3 mg – JASMINE 0,03 mg/3 mg, comprimé pelliculé Composition en substances actives Comprimé (Composition pour un comprimé) éthinylestradiol 30,00 microgrammes drospirénone 3,00 mg Présentations 1 plaquette(s) thermoformée(s) PVC-aluminium de 21 comprimé(s) Code CIP : 356 169-6 ou 34009 356 169 6 8Déclaration de commercialisation : 15/02/2011Cette présentation n’est pas agréée aux collectivitésPrix libre, médicament non remboursable (cliquez ici pour en savoir plus sur les médicaments non remboursables) 3 plaquette(s) thermoformée(s) PVC-aluminium de 21 comprimé(s) Code CIP : 356 170-4 ou 34009 356 170 4 0Déclaration de commercialisation : 15/02/2011Cette présentation n’est pas agréée aux collectivitésPrix libre, médicament non remboursable (cliquez ici pour en savoir plus sur les médicaments non remboursables) Documents de bon usage du médicament Contraception : prescriptions et conseils aux femmes Auteur : Haute autorité de santé Type : Fiche mémo Date de mise à jour : Février 2015 Contraception chez l’adolescente Auteur : Haute autorité de santé Type : Fiche mémo Date de mise à jour : Février 2015 Contraception chez la femme adulte en âge de procréer (hors post-partum et post-IVG) Auteur : Haute autorité de santé Type : Fiche mémo Date de mise à jour : Février 2015 Contraception chez la femme après une interruption volontaire de grossesse (IVG) Auteur : Haute autorité de santé Type : Fiche mémo Date de mise à jour : Février 2015 Contraception chez la femme en post-partum Auteur : Haute autorité de santé Type : Fiche mémo Date de mise à jour : Février 2015 Contraception hormonale orale : dispensation en officine Auteur : Haute autorité de santé Type : Fiche mémo Date de mise à jour : Février 2015 Contraception d’urgence Auteur : Haute autorité de santé Type : Fiche mémo Date de mise à jour : Mai 2014 Contraception chez l’homme Auteur : Haute autorité de santé Type : Fiche mémo Date de mise à jour : Mai 2014 Stérilisation à visée contraceptive chez l’homme et chez la femme Auteur : Haute autorité de santé Type : Fiche mémo Date de mise à jour : Mai 2014 Contraception d’urgence : dispensation en officine Auteur : Haute autorité de santé Type : Fiche mémo Date de mise à jour : Janvier 2014 Contraception estroprogestative transdermique ou vaginale : dispensation en officine Auteur : Haute autorité de santé Type : Fiche mémo Date de mise à jour : Janvier 2014 Contraception chez la femme à risque cardio-vasculaire Auteur : Haute autorité de santé Type : Fiche mémo Date de mise à jour : Septembre 2013 Méthodes contraceptives : Focus sur les méthodes les plus efficaces disponibles Auteur : Haute autorité de santé Type : Evaluation des technologies de santé Date de mise à jour : Mars 2013 Contraceptifs oraux estroprogestatifs : préférez les «pilules» de 1re ou 2e génération Auteur : Haute autorité de santé Type : Fiche Bon Usage du Médicament Date de mise à jour : Décembre 2012 Service médical rendu (SMR) Ce médicament étant un générique, le SMR n’a pas été évalué par la commission de la transparence (CT), il est possible de se référer à la /aux spécialité(s) de référence du groupe générique auquel appartient ce médicament (cliquez ici pour aller à la rubrique des groupes génériques) Amélioration du service médical rendu (ASMR) Ce médicament étant un générique, l’ASMR n’a pas été évalué par la commission de la transparence (CT), il est possible de se référer à la /aux spécialité(s) de référence du groupe générique auquel appartient ce médicament (cliquez ici pour aller à la rubrique des groupes génériques) Autres informations (cliquer pour afficher) Titulaire de l’autorisation : BAYER HEALTHCARE SAS Conditions de prescription et de délivrance : liste I Statut de l’autorisation : Valide Type de procédure : Procédure de reconnaissance mutuelle Code CIS : 6 825 969 6 Retour en haut de la page